MONALBUMDELOUPS
Profile

la terre des loups

amour inconditionnel et fusionnel entre les lou...

    nous voulons néanmoins croire que l'humain finira par accepter le loup pour ce qu'il est !!! au lieu de le craindre pour ce qu'il n'est PAS (Today at 1:22 PM)

  • 1671313 visits
  • 2209 articles
  • 1049178 hearts
  • 846699 comments

MON ALBUM DE LOUPS 08/11/2012

MON ALBUM DE LOUPS

QUAND TU REGARDES AU PLUS PROFOND DES YEUX D'UN LOUP, TU VOIS TON ÂME
De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.

MON ALBUM DE LOUPS
MON ALBUM DE LOUPS
MON ALBUM DE LOUPS
MON ALBUM DE LOUPS
MON ALBUM DE LOUPS


amour inconditionnel et fusionnel entre les loups et moi
défense et protection de leur espèce
protection et défense envers tout animal
dénonciation de maltraitance animale
Le monde est plein d 'animaux qui ont besoin de quelqu'un qui les comprenne

MON ALBUM DE LOUPS


l'amour pour les animaux rien à voir avec une passion l'amour demande beaucoup d'efforts d'attentions et de constances elle exige aussi d'offrir ce que l'on a de plus cher dans sa vie même si on a plus de force : son temps

Equilibre Naturel ............... 19/01/2018

 



les principaux prédateurs, tel le loup contribuent à maintenir l'équilibre du milieu naturel. dans les régions boisées, les cerfs massacrent les arbres en les dépouillant de leur écorce pour s'en nourrir. C'est ainsi qu'en traquant le cerf, le loup agit indirectement pour la conversation des arbres, principal habitat des oiseaux ainsi que d'autres espèces. Des études de terrain, menées notamment au parc de Yellowstone ont mis en évidence l'importance du loup comme espèce Clé de l'écosystème.



Cependant :( l'animal reste un prédateur diffamé :( redouté et méconnu :'( . nous voulons néanmoins croire que l'humain finira par accepter le loup pour ce qu'il est !!! au lieu de le craindre pour ce qu'il n'est PAS !!!


Equilibre Naturel ...............
Equilibre Naturel ...............
Equilibre Naturel ...............
Equilibre Naturel ...............
Equilibre Naturel ...............
Equilibre Naturel ...............




BONNE JOURNEE

Equilibre Naturel ...............

La Louve : Fécondabilté fugitive..... 15/01/2018


La Louve : Fécondabilté fugitive, à la différence des chiennes la louve n'est fécondable qu'une fois par an, pendant 7 à 21 jours, la période de receptivité pendant la saison des amours est plus courte encore et ne dure que 4 à 7 jours. Le choix de la tanière est essentiel pour la survie des petits à la merçi des prédateurs qui on tôt fait de les déterrer. C'est pourquoi l'antre est généralement situé sous une surface dure, un rocher par exemple ou un pied d'un arbre.
PREMIER REGARD : Vers l'âge de quatre semaines, les louveteaux s'aventurent hors de la tanière, deux semaines plus tard ils partent explorer les environs jusqu'à plus d'un kilomètre autour de la tanière. La femmelle alpha apprend à ses petits à reconnaître l'odeur des autres membres de la meute avant même qu'ils ne sortent de la tanière, elle leur montre également les attitudes à adopter devant les adultes en fonction de leur rang.

 



La Louve : Fécondabilté fugitive.....
La Louve : Fécondabilté fugitive.....




Du prédateur dépend la proie

Les loups exercent une chasse très organisée. Chacun semble savoir précisément quel rôle tenir, selon les situations. Ils créent des ouvertures au c½ur d'un troupeau soudé, ils agissent comme leurres pour d'autres loups embusqués, se cachent et ne bondissent qu'après avoir identifié une proie faible à leur portée, ils l'isolent,... Comme on ne peut imaginer qu'ils établissent un plan préalable, on peut supposer que les tactiques révélées par ces choix complexes et la capacité d'adaptation sont apprises au cours de l'éducation des louveteaux.

Malgré ce que l'on a pu découvrir sur la complexité et la variété des techniques de chasse, il est bon de rappeler que dix pour cent d'entre elles seulement s'avèrent fructueuses. La cohésion d'un troupeau de buffles, l'agilité d'un mouton des montagnes sur les pentes escarpées, les coups de sabots ou la vitesse de course des cervidés presque toujours supérieure à la sienne sont autant d'armes de survie qui peuvent forcer le loup à rentrer bredouille. Car, à mesure que le loup perfectionne ses techniques de chasse, ses proies développent d'au moins autant leurs aptitudes à survivre. Les loups ont ainsi très largement contribué à l'évolution d'espèces comme l'élan, l'orignal, le caribou, le bison, le mouton des montagnes,...


Ce phénomène confirme à la fois une croyance ancestrale sur l'interdépendance prédateur-proie et précise un point crucial de ce que nous avons coutume d'appeler sélection naturelle. C'est pourquoi l'on peut dire que le loup contribue à la biodiversité de son territoire, qu'il assure la santé de ce qu'il chasse, au contraire de l'homme qui génère des troupeaux apathiques et peu farouches. Chose qui l'arrange d'ailleurs bien pour faciliter la chasse et attirer les touristes.

Le loup chasse... la maladie

Le phénomène le plus épatant chez ce légendaire maître des chasses, c'est la sélection qu'il fait de ses proies. Comme l'expliquent tous ceux qui ont pu l'observer, le loup qui chasse est très patient. Il observe longuement. Il cessera le repérage et ne se mettra en action que s'il détecte un individu faible, malade, taré génétiquement ou vieilli. Une analyse de moelle chez la victime permet de le vérifier quasi systématiquement. Il ne s'agit pas de révéler une quelconque éthique du loup ou un éventuel sens moral mais bien de mettre en évidence son rôle essentiel dans l'équilibre de la nature à travers l'idée que le loup chasse les plus faibles par simple mesure de facilité, ou plutôt en fonction de ses propres aptitudes. D'ailleurs, faute d'autres proies affaiblies, celui-ci s'attaquera éventuellement aux plus jeunes parmi les troupeaux s'ils sont mal protégés par les adultes. Ces pertes seront compensées par l'importante capacité reproductrice des ongulés qui, comme ont pu l'observer les biologistes, sans le loup, proliféreraient et surpâtureraient leur territoire.


L'observation scientifique révèle que les proies du loup sont presque toujours les individus malades ou très faibles. Ce qui assure la santé du troupeau.

Il ne s'agit pas non plus d'affirmer que les populations du couple prédateur-proie s'harmonisent toujours dans un parfait équilibre. Il est arrivé, au début des années 70, à l'Isle Royale, dans le lac Supérieur, après quelques hivers rigoureux, que des troupeaux de cervidés, affaiblis, déclinent tandis que le loup, parallèlement, se multipliait. La situation empira durant une bonne dizaine d'années. Mais, finalement, c'est la population des loups qui commença à décroître considérablement. Ceci démontre que les forces stabilisatrices qui s'activent lors des inévitables fluctuations des ressources et des conditions ne peuvent se concevoir que sur des périodes prolongées, même si le loup semble précipiter vers le déclin sa propre source de nourriture. Nous parlerons pour ces déclins de phases descendantes de cycles naturels auto-gérés. Cycles longs et incertains auxquels l'homme, faute de patience, a souvent cru qu'il pouvait se substituer, armé de légitimations culturelles et inconscientes, en supprimant le loup.
SOURCE : loup.org/html/ecologie/ecosysteme


BONNE JOURNEE

La Louve : Fécondabilté fugitive.....
La Louve : Fécondabilté fugitive.....
La Louve : Fécondabilté fugitive.....
La Louve : Fécondabilté fugitive.....

La Préservation ... 13/01/2018

Le loup gris bénéficia de la répartition géographique de la plus importante jamais enregistrée par un mammifère, l'homme exclu. L'animal régnait sur de vastes espaces depuis les territoires du nord-ouest canadiens jusqu'au Mexique et occupait par ailleurs une grande partie de l'Eurasie.
Lorsque fut votée en 1973 la loi américaine sur la protection des espèces en voie de disparition le loup avait déjà été rayé de la carte de 48 états américains, excepté quelques centaines d'individus dans le Minnesota et quelques autres réfugiés dans le parc national d'Isle Royale dans le Michigan.

De même l'animal fut éradiqué en Europe centrale et du nord aux XIXe et XXe siècles.

Les politiques eurent une part active dans le déclin de l'espèce avec l'instauration de primes distribuées pour chaque bête abattue.

Primes au Loup et massacres réglementaires se généralisent en Europe, au Canada et aux Etats-Unis. présenté comme un moyen de contrôler la population lupine, l'abattage produit l'effet inverse, les survivants affolés se lancent dans une reproduction effrénée afin de repeupler leur territoire .
Le loup gris est aujourd'hui classé espèce vulnérable dans la liste rouge de l' IUNCN .

LE PARC NATIONAL DE YELLOWSTONE QUI ACCUEILLAIT EN 1995 DES LOUPS DU CANADA COMPTE AUJOURD'HUI PAS MONS DE SEIZE MEUTE.

PLUS PRECIEUX VIVANT QUE MORT :

Bien que les loups soient légalement protégés dans la plupart des pays Européens certains chasseurs ne voient pas l'intérêt de renoncer à les traquer ils sont même prêts à payer des fortunes pour accrocher un loup à leur tableau de chasse :'(
Néanmoins, avec l'avènement de l'écotourisme de plus en plus de personnes peuvent désormais admirer les loups, générant des fonds pour les programmes de conservation et parvenant ainsi à convaincre les populations locales de l'intérêt à garder l'espèce en vie.

Malheureusement avec notre gouvernement actuel en France pauvres Loups j'en dirais pas plus ............... vous devinez ?????


]
La Préservation ...
La Préservation ...



BON WEEK END


La Préservation ...
La Préservation ...
La Préservation ...

Dix raisons pour aimer les loups...... Apprendre a vivre au contacte de la nature... 11/01/2018

1 Le loup a longtemps enseigné aux hommes la manière de chasser. Il est à l'origine du proverbe sioux « Quand tu chasses le cerf, laisse-en passer quatre et ne tue que le cinquième».

2 Le loup assure l'équilibre au sein de l'écosystème. Il ne tue que les animaux vieux, faibles ou malades. Il laisse vivre les meneurs, les mâles reproducteurs, et assure ainsi la survie de l'espèce. En outre, le loup protège la forêt en régulant la population des cervidés se nourrissant des pouces d'arbre.

3 Le loup a le sens du partage. Si une meute rencontre le cadavre d'un gibier, elle hurlera pour partager le festin avec d'autres meutes.

4 Le loup a le sens de l'honneur. S'il se prend la patte dans un piège, il se rongera la patte pour s'en délivrer. En effet, le loup préférera mourir dignement dans la forêt plutôt que de s'offrire lâchement au trappeur.

5 Le loup est un animal fidèle, il garde la même femelle toute sa vie et est capable de se laisser mourir si sa compagne venait à trouver la mort.

6 Le loup aime les grands espaces, il ne peut se reproduire que s'il est satisfait de l'étendu de son territoire.

7 Le loup a le sens du respect, une meute ne vient jamais empiéter sur le territoire d'une autre meute. Du Moins, cela est très rare. Les meutes se servent de leur hurlement pour faire connaître l'identité de leur clan et délimiter les frontières respectives.

8 Le loup sait gérer son taux de reproduction en évitant la surpopulation et en respectant l'équilibre au sein de l'écosystème. En effet, seul le couple Alpha est autorisé à se reproduire.

9 La société hiérarchique au sein d'une meute est un système si aboutie qu'elle n'a pas changé depuis des millénaires.

10 Le loup est tout simplement beau, sage et majestueux.


Dix raisons pour aimer les loups......  Apprendre a vivre au contacte de la nature...
Dix raisons pour aimer les loups......  Apprendre a vivre au contacte de la nature...
Dix raisons pour aimer les loups......  Apprendre a vivre au contacte de la nature...
Dix raisons pour aimer les loups......  Apprendre a vivre au contacte de la nature...
Dix raisons pour aimer les loups......  Apprendre a vivre au contacte de la nature...



BONNE APRES MIDI

Les derniers rayons cramoisis caresse mon échine endormie. Mes prunelles s'ouvrent lentement, m'offrant le spectacle d'une Lune qui s'éveille, ma douce compagne habillée de brume. Je me lève, m'étire de tout mon long, mon bâillement découvre mes crocs effilés. N'ayez aucune crainte, ils ne vous sont pas destinés. Je sais, c'est un phantasme qui vous tient à c½ur, que les monstres des bois vous sautent à la gorge et vous transperce les chairs, vous faisant hurler de désespoir...vous me faites pitié....pas assez homme pour avoir une intelligence sensible....pas assez bête pour avoir des comportements dit humains.... Je m'ébroues un instant, ma toison diapré frémit doucement. Parlons-en de mon pelage, celui pour lequel vous nous avez chassé avec rage, quand vous verrez un animal chasser pour ce faire des trophées surtout venez me trouver.....Vous n'avez jamais assez de territoire, jamais assez de nourriture, jamais assez de tout...... Bande de bipèdes suffisants, sachez que nous étions tous là avant votre arrivée, je croyais que l'âge forçait le respect. La forêt accueille mes pas feutrés, l'odeur des mousses et des champignons chatouille ma truffe humide. Je croise ci et là d'autres compagnons nocturnes, nous nous saluons sans bruits. C'est alors que l'exaltation sauvage qui m'anime reprend le dessus, la Lune avec sa lumière opaline me montre le chemin. Mes griffes se fixent au sol et je saute dans une course effrénée, juste pour sentir le vent sur mon museau, la brise caresser mon pelage, le monde s'offrir à ma marche vagabonde... Mes pupilles incorporent et reflètent les photons lunaires, ils brillent d'un feu glacial, c'est aussi pour cela que l'on me nomma diable, démon, et autres sobriquets tous aussi absurdes les uns que les autres. Les démons sont ceux qui utilisent les artifices pour ôter la vie, pas ceux qui se battent loyalement pour survivre. Je m'arrête, museau aux vents et tends l'oreille...oui...là...à l'abri d'un bosquet une masse pelucheuse essaye de s'aplatir. Je bondis....l'exécution est rapide et sans bruit...le sang épais et chaut glissant dans mon ½sophages réanime mon corps. La pauvre créature sacrifiée m'aidera à vivre encore quelques jours. Oui, juste cette vision du temps, après c'est trop loin pour moi, la nature dans sa grâce nous octroie quelques heures aux yeux de l'univers, il faut faire avec cela. C'est alors que vers l'horizon s'élève une voix chaude et grave, une complainte qui fait frémir mon sang, mes os, mon être. D'autres se joignent à elle, et de mon diaphragme sort le chant puissant de mon peuple, nous sommes seul, nous sommes ensemble, nous sommes unique. Notre mélopée s'élève sans retenue jusqu'à en toucher les étoiles, la beauté et le bonheur de cet instant m'enivre, quels humains pourraient en dire autant, combien sont-ils à partager la puissance et la bienfaisance de la Terre ? Combien sentent dans leur être les fluctuations cosmiques comme nous les ressentons ?!! Le chant c'est arrêté. Je repars gorgée d'une nouvelle énergie, je suis le prince du royaume de la nuit, je parcours mes étendues ténébreuses jusqu'à l'infini..... Mes poumons acidifiés par la pureté de l'air m'ordonnent de continuer. Mon regard fixé sur le visage de ma déesse argentée, dont je serais toujours le vassal, me donne la force de m'élancer encore et encore vers l'inconnu......Je suis libre.....Je suis Loup...


Dix raisons pour aimer les loups......  Apprendre a vivre au contacte de la nature...
Dix raisons pour aimer les loups......  Apprendre a vivre au contacte de la nature...
Dix raisons pour aimer les loups......  Apprendre a vivre au contacte de la nature...

Espèces menacées : adieu vison, lapin et campagnol..... 10/01/2018

Un tiers des espèces présentes sur notre sol sont désormais menacées. Et ce ne sont pas toujours celles que l'on croit.

La nouvelle liste rougedes espèces menacées est arrivée... Huit ans après le précédent état des lieux, une quarantaine de spécialistes se sont penchés au chevet des mammifères en France métropolitaine. « En 2009, un quart des espèces étaient menacées ou quasi menacées ; aujourd'hui, c'est le cas pour un tiers d'entre elles », résume Florian Kirchner, de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui établit ces listes. L'ONG pointe la responsabilité des villes de plus en plus étendues. Mais pas seulement.

Le vison en danger critique

Le vison d'Europe remporte la triste palme de l'espèce qui a le plus décliné. L'animal, dont il reste moins de 250 représentants dans une zone réduite des Pyrénées, est passé du statut en danger à celui d'espèce en danger critique en moins de dix ans. Le mustélidé souffre de la disparition des zones humides et de la concurrence de son cousin d'Amérique, plus agressif. « En Bretagne, dans les années 1990, des visons américains échappés de fermes à fourrure ont eu raison de la population locale », rappelle Patrick Haffner, expert au Muséum national d'histoire naturelle.
Même des mammifères communs disparaissent

C'est une surprise, des espèces très habituelles comme le lapin de garenne (quasi menacé) voient leur population baisser dangereusement. « Nous n'avions pas anticipé cette évolution », signale Patrick Haffner. La noctule commune, chauve-souris migratrice encore répandue, inquiète aussi les spécialistes sur le long terme. En cause : les nouveaux pesticides qui affectent sérieusement le garde-manger de cet insectivore et -- grave dilemme pour les écolos -- les éoliennes ! « Cette espèce migratrice de haut vol, comme le vespertilion bicolore, entre en collision avec les pales », explique Jean-François Julien, spécialiste de ces mammifères nocturnes.

Lynx, loups et ours pas sortis d'affaire

Depuis 2009, le nombre d'ours et de loups a légèrement remonté en France. « Nous ne sommes pas pour autant sereins sur leur survie », précise Patrick Haffner. La population de loups gris se développe sur les contreforts des Alpes, mais il a quasi disparu des Vosges. Avec 360 loups en 2017 selon l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, ses effectifs très réduits en font une espèce menacée. « Après des plans nationaux pour préserver ces animaux emblématiques, la situation fragile de ces grands carnivores illustre les difficultés de coexistence avec l'élevage notamment. La partie n'est pas gagnée », estime Florian Kirchner.
Quelques bonnes nouvelles

De ce tableau globalement sombre émergent tout de même des nouvelles qui peuvent réjouir. La loutre, en situation précaire il y a quelques années, a recolonisé de grands territoires. « Dans certaines régions, des pisciculteurs, très hostiles à ces animaux futés qui font des razzia sur leurs bassins, ont su s'organiser pour se protéger », explique Patrick Haffner. Autre effort de conservation qui a porté ses fruits, celui en faveur du bouquetin ibérique. Complètement disparu de France, il a été réintroduit en 2014 et, depuis, on relève des dizaines de naissances. Encore classé en danger en France, il sera peut-être le prochain à sortir de la liste rouge des espèces menacées.

Espèces menacées : adieu vison, lapin et campagnol.....
Espèces menacées : adieu vison, lapin et campagnol.....
Espèces menacées : adieu vison, lapin et campagnol.....



BONNE JOURNEE

Espèces menacées : adieu vison, lapin et campagnol.....

La situation en France Le loup n’a pas de prédateur naturel. Mais un prédateur redoutable s’est imposé à l’espèce : l’homme, qui a une malheureuse tendance à le persécuter... 09/01/2018

Le loup a été exterminé dans toute l'Amérique de l'Ouest et en Europe. Finalement revenu de loin, il a réussi à se refaire une place parmi nous au cours du temps.

Autrefois, les loups se trouvaient dans de nombreuses régions du monde, plus précisément de l'hémisphère nord. Au cours du temps, l'espèce s'est trouvée de plus en plus menacée et on ne la trouve actuellement plus que dans des zones restreintes ou isolées.

Alors qu'ils avaient totalement disparus de France dans les années 1930, c'est en 1992 que les loups refont leur apparition et qu'ils réussissent enfin à se maintenir de nouveau. Mais en France, comme ailleurs, le conflit entre le loup et l'homme ne s'atténue pas. Pourtant, la population dans sa majorité souhaite voir l'animal protégé. Mais c'est sans cesse que des autorisations préfectorales permettent l'abattage de celui-ci, aussi victime du braconnage. Les loups sont accusés de s'en prendre aux élevages ovins, tandis que des systèmes ont été pensés et proposés pour éviter cette situation et pour permettre une cohabitation entre tous.

L'abattage n'est pas une solution, c'est repousser un problème sans y apporter de réponse et c'est injustement s'en prendre à une espèce que l'on se doit de préserver. En plus d'avoir le simple droit de vivre, le loup se trouve être une espèce bénéfique à l'écosystème : de part sa présence et ses besoins nutritionnels, elle régule la biodiversité du lieu qu'elle habite et permet notamment de stopper la propagation de maladies destructrices, touchant aussi les troupeaux d'élevage.Loups

Dans le monde, certaines espèces, comme le 'loup rouge' ou le 'loup d'Ethiopie' sont déjà classées « en danger critique d'extinction » ou « en danger d'extinction » par l'UICN, Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Actuellement, le loup gris n'est pas répertorié comme tel, pour autant, c'est au quotidien qu'il est menacé. Ne laissons pas la situation s'aggraver à cause d'un abattage injustifié, entrepris par une minorité de français.

Pourquoi le loup pose-t-il problème ?

Le conflit se fait entre le loup et l'homme là où le pastoralisme, c'est à dire l'élevage de troupeaux, existe. Le problème vient du fait que le loup, carnivore et prédateur, s'en prend parfois aux animaux d'élevage pour se nourrir. Ce qui fait rager de nombreux éleveurs. Normal, penseront certains. Mais c'est alors qu'il faut prendre en compte certaines points importants :

º Le loup, de part sa nature, est utile et nécessaire au bon fonctionnement de l'écosystème

º Bien que des attaques régulières se produisent, le taux d'animaux d'élevage tués par les loups reste assez faible

º Les éleveurs reçoivent une compensation financière lorsqu'un loup s'en prend à leur troupeau

º Des moyens concrets sont disponibles pour que chaque éleveur puisse contrer la prédation des loups : chiens, barrages électriques, abris...

Tout n'est donc qu'une question d'adaptation. Éradiquer l'espèce à tout prix n'est pas une solution gagnante, c'est une perte pour tous. Il est important de mettre fin aux tirs de loup abusifs et de remplacer le fusil par un outil de construction d'espaces sécurisés. Il a été prouvé que, partout où le loup n'est pas considéré comme une menace ou un problème, la cohabitation est beaucoup plus positive et les pertes de bétail beaucoup moins importants.

Le loup n'a pas de prédateur naturel. Mais un prédateur redoutable s'est imposé à l'espèce : l'homme, qui a une malheureuse tendance à le persécuter. Le loup a été exterminé dans toute l'Amérique de l'Ouest et en Europe. Finalement revenu de loin, il a réussi à se refaire une place parmi nous au cours du temps.

La Convention de Berne et un arrêté ministériel imposent à la France et à l'Europe de protéger l'espèce. Pourtant, et bien que 80% des français (sondage IFOP, Institut Français d'Opinion Publique, de septembre 2013) disent aimer les loups et s'opposer fermement à leur disparition, des chasses ne cessent de s'abattre sur eux et de les décimer.

Des associations, des fondations et des actifs passionnés agissent au quotidien pour protéger les loups en France et dans le monde. Il est important de respecter l'opinion de la population et de respecter les projets pensés pour préserver l'espèce afin de ne plus la voir s'éteindre. Des groupes de personnes s'opposent à sa conservation en profitant de la moindre opportunité pour tuer des loups, au lieu d'accepter de mettre en place des actions simples dans le but d'une cohésion respectueuse.

º Apportez votre voix en communiquant sur le sujet autour de vous et sur les réseaux sociaux influents.

º Soutenez les organisations qui traitent le sujet



La situation en France Le loup n’a pas de prédateur naturel. Mais un prédateur redoutable s’est imposé à l’espèce : l’homme, qui a une malheureuse tendance à le persécuter...
La situation en France Le loup n’a pas de prédateur naturel. Mais un prédateur redoutable s’est imposé à l’espèce : l’homme, qui a une malheureuse tendance à le persécuter...
La situation en France Le loup n’a pas de prédateur naturel. Mais un prédateur redoutable s’est imposé à l’espèce : l’homme, qui a une malheureuse tendance à le persécuter...




BONNE JOURNEE


Le choix de la tanière est essentiel pour la survie des petits à la merci des prédateurs qui ont tôt fait de mes déterrer, c'est pourquoi l'antre est généralement situé sous une surface dure, un rocher par exemple ou au pied d'un arbre !!!! Le couple alpha rappelle régulièrement aux loups adultes le comportement prévenant qu'ils doivent observer vis-à -vis des louveteaux vulnérables et facilement effrayés. Adultes et sourds, les loups nouveau-nés trouvent les tétines de leur mère grâce à leur odorat, c'est vers 10 à 5 jours qu'un louveteau ouvre les yeux, ceux-ci d'abord bleus deviennent ensuite marron clair .
Poussée par la curiosité la nourrice peut profiter de l'absence de la mère pour pénétrer dans la tanière et rendre visite aux petits dont elle aura la charge, elle prend un énorme risque car la femelle alpha ne tolère aucune présence étrangère auprès de ses petits avant de l'avoir expressément décidé.



La situation en France Le loup n’a pas de prédateur naturel. Mais un prédateur redoutable s’est imposé à l’espèce : l’homme, qui a une malheureuse tendance à le persécuter...
La situation en France Le loup n’a pas de prédateur naturel. Mais un prédateur redoutable s’est imposé à l’espèce : l’homme, qui a une malheureuse tendance à le persécuter...

Les grandes lignes du "Plan loup 2018/ 2023" ont été arrêtées...... rien ne change vraiment !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :'( 07/01/2018

Le 12 décembre 2017 à Lyon, les autorités ont présenté la dernière mouture du "Plan loup 2018/ 2023" en l'absence des éleveurs mais en présence des associations de protection des animaux.

Les éleveurs campent toujours sur leurs positions mais, après un an de négociations, les pouvoirs publics ont arrêté le 12 décembre 2017 les grandes lignes du plan loup 2018-2023, qui assume une présence durable du prédateur sur le territoire.
Un projet présenté uniquement aux associations de protection de l'environnement, les éleveurs étant absents

Les discussions se sont déroulées en l'absence de tous les syndicats agricoles : ils avaient annoncé dans un communiqué publié le 11 décembre 2017 qu'ils allaient boycotter cette réunion, les autorités n'ayant, selon eux, pas changé leur projet suite à leurs revendications. Mais Stéphane Bouillon, préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes et coordonnateur au niveau national de ces discussions, a décidé de maintenir malgré tout la rencontre. Il a présenté aux associations de protection de l'environnement, qui avaient elles fait le déplacement, la dernière mouture de ce plan qui sera publié début février 2018, après une concertation publique en janvier.

Lasses de jouer les équilibristes dans un dossier où elles ne parviendront pas à mettre tout le monde d'accord, les autorités estiment qu'il faut désormais avancer. D'autant que les agriculteurs avaient déjà pratiqué la politique de la chaise vide en septembre 2017 et multiplié les manifestations le mois suivant, conduisant des milliers de brebis dans les rues de Lyon.
Des recherches pour mieux comprendre les loups

La philosophie du nouveau plan : construire une cohabitation efficace entre éleveurs et loups, tout en garantissant la viabilité du canidé sur le territoire. Il prévoit que les éleveurs auront le droit de procéder à des tirs de défense en cas d'attaque de leur troupeau. Les abattages sans attaque préalable (ou "tirs de prélèvement" dans le jargon) ne seront autorisés qu'après les estives, de septembre à décembre. Il confirme pour 2018 un plafond à 40 loups abattus maximum - un chiffre connu depuis juillet - comme en 2017 et à l'avenir.

Mais il souhaite également une approche scientifique, c'est-à-dire adapter le nombre d'abattages à l'évolution de la population, sachant que les scientifiques estiment qu'il faut au moins 500 loups pour garantir une population viable, selon la préfecture. Il ne sera pas possible d'abattre plus de 10 % des loups, 12 % maximum sous certaines conditions. Autre mesure qui fâche les milieux agricoles : le fait de subordonner l'indemnisation à la mise en place de mesures de protection des troupeaux. Enfin, le gouvernement entend mener plusieurs études notamment sur les hybridations chien-loup même si celles-ci sont très rares (en France, on compte 1,5 % d'hybrides de première génération). Il souhaite également faire des recherches sur la place du loup dans les écosystèmes, et sur l'éthologie pour mieux comprendre l'animal et son apport à la biodiversité.
Personne n'est vraiment satisfait

"L'aspect positif de ce plan est d'assurer la coexistence entre le loup et le pastoralisme. En revanche on reste toujours opposé aux tirs létaux", juge Patrick Boffy, vice-président de Ferus, association de protection des loups, ours et lynx. Sur Facebook, le collectif Cap Loup dont l'association Ferus est membre, a fait part de sa déception quant au maintien des abattages : "Quelques points positifs tout de même : réduction des tirs à la chasse (appelés 'tirs de prélèvement' = loin des troupeaux). Mais élargissement des abattages autour des zones pâturées ('tirs de défense'). Rien ne change vraiment".!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

SOURCE : sciencesetavenir

Les grandes lignes du "Plan loup 2018/ 2023" ont été arrêtées...... rien ne change vraiment !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  :'(
Les grandes lignes du "Plan loup 2018/ 2023" ont été arrêtées...... rien ne change vraiment !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  :'(
Les grandes lignes du "Plan loup 2018/ 2023" ont été arrêtées...... rien ne change vraiment !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  :'(




BON DIMANCHE
Les grandes lignes du "Plan loup 2018/ 2023" ont été arrêtées...... rien ne change vraiment !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  :'(

Les grandes lignes du "Plan loup 2018/ 2023" ont été arrêtées...... rien ne change vraiment !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  :'(

Les grandes lignes du "Plan loup 2018/ 2023" ont été arrêtées...... rien ne change vraiment !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  :'(




Protéger l’ours et le loup en France.... 03/01/2018

« L'esprit de fond du projet n'est pas de maintenir les hommes et les grands carnivores séparés dans des mondes qui s'excluent, mais vise au contraire la recherche de formes de coexistence, de tolérance et d'acceptation. C'est la recherche d'une façon responsable d'être tous sur notre Terre »


Protéger l’ours et le loup en France....
Protéger l’ours et le loup en France....
Protéger l’ours et le loup en France....
Protéger l’ours et le loup en France....




BONNE SOIREE

Quand les "humains"auront le meme comportement que les loups,ils auront fait un grand pas en avant !!!!!!!!!!!!!!!!!



Protéger l’ours et le loup en France....

Protéger l’ours et le loup en France....
Protéger l’ours et le loup en France....
Protéger l’ours et le loup en France....

2 janvier 2018 : La Pleine Lune des Loups Cette Pleine Lune se connecte à Mars, Jupiter et Neptune dans un "grand trigone d’eau", inspirant de profonds sentiments d’Amour et de Tendresse 01/01/2018

Le mois de janvier est un mois très spécial pour les observateurs de la lune: le premier mois de 2018 comprendra deux pleines lunes et une éclipse lunaire totale ou "lune de sang".
À la période coloniale dans les régions autochtones américaines, la pleine lune de janvier s'appelait la pleine lune des loups.
Elles apparaissaient quand les loups poussaient des hurlements de faim à l'extérieur des villages.
Par le passé, la lune de Janvier était aussi connue sous le nom de la "vieille lune".
Pour certaines tribus amérindiennes, elle était connue comme la lune des neiges, mais la plupart d'entre eux désignaient ce nom à la pleine lune de février.
Ce à quoi vous devez vous attendre :
La première pleine lune se passera dans la nuit du 1er janvier au 2 janvier 2018 (à 2:24 du matin à Paris), et elle est à 11 degrés du Cancer.
L'influence astrologique de la pleine lune de Janvier 2018 provient principalement d'une opposition à Vénus.
Cette pleine lune mettra en lumière les différences au niveau de l'amour et de l'affection ressentis entre les conjoints.
Cette énergie ouvrira la voie aux émotions, mais tout le monde ne sera pas forcément à l'aise avec autant de sentiments qui flottent dans l'atmosphère.
Cette Pleine Lune se connecte à Mars, Jupiter et Neptune dans un "grand trigone d'eau", inspirant de profonds sentiments d'amour et de tendresse.




Votre vulnérabilité pourrait être en jeu si vous êtes le genre de personne à avoir le c½ur sur la main, mais le sombre Capricorne en Saturne pourrait vous bloquer avant même que vous n'ayez le courage d'exprimer votre c½ur.
Cette pleine lune pourrait éclairer davantage les récents cas d'inconduites et de délinquants dans les médias.
Ce que l'on pense être un flirt peut parfois être ressenti comme un harcèlement par une autre personne, surtout en cas de déséquilibre de pouvoir.
Hormis certaines tensions relationnelles révélées par cette pleine lune, cette pleine lune permettra de résoudre les conflits potentiels.
Une profonde compréhension compatissante et une intimité de réconciliation aideront à résoudre presque n'importe quel problème relationnel.
Le portail du 11:11
Nous allons entrer dans une année universelle 11, en numérologie c'est un numéro maître – une année magique, transcendantale, d'apprentissage et de croissance éthérée.
De plus, le 1er janvier 2018 est une porte ouverte au 11:11 (1er jour, du 1er mois d'une année 11) – une clé de réveil s'inscrivant dans notre ADN, et nous rappelant que la Lumière de la création réside à l'intérieur de nous.
Lors de cette super lune, la lune est positionnée à 11°38 (11:11) du Cancer et le Soleil à 11°38 (11:11) du Capricorne.
En effet, l'énergie du 11 est sans aucun doute le thème de 2018 et s'amplifiera au maximum au cours de la première pleine lune de l'année.


Horaires de la Pleine Lune Janvier 2018 selon la zone :
Los Angeles : 1er janvier - 18 h 24
New York : 1er janvier - 21 h 24
Londres, Paris : 2 janvier - 2 h 24
Delhi : 2 janvier - 19 h 54
Sydney : 2 janvier - 13 h 24


 2 janvier 2018 : La Pleine Lune des Loups  Cette Pleine Lune se connecte à Mars, Jupiter et Neptune dans un "grand trigone d’eau", inspirant de profonds sentiments d’Amour et de Tendresse
 2 janvier 2018 : La Pleine Lune des Loups  Cette Pleine Lune se connecte à Mars, Jupiter et Neptune dans un "grand trigone d’eau", inspirant de profonds sentiments d’Amour et de Tendresse
 2 janvier 2018 : La Pleine Lune des Loups  Cette Pleine Lune se connecte à Mars, Jupiter et Neptune dans un "grand trigone d’eau", inspirant de profonds sentiments d’Amour et de Tendresse


BONNE APRES MIDI EN VOUS SOUHAITANT UNE SUPERBE ANNEE PLEINS DE BONHEUR

 2 janvier 2018 : La Pleine Lune des Loups  Cette Pleine Lune se connecte à Mars, Jupiter et Neptune dans un "grand trigone d’eau", inspirant de profonds sentiments d’Amour et de Tendresse
 2 janvier 2018 : La Pleine Lune des Loups  Cette Pleine Lune se connecte à Mars, Jupiter et Neptune dans un "grand trigone d’eau", inspirant de profonds sentiments d’Amour et de Tendresse

LE loup a modifié ses habitudes et il préfére aujourd'hui chasser au crépuscule ou à l'aube afin d'éviter tout contact avec l'humain... 28/12/2017

IL arrive qu'un loup chasse en solitaire, agissant alors avec prudence et n'attaquant que les petites proies telles que rongeurs, oiseaux, lièvres et poissons.


Les loups européens chassent et tuent des proies dis fois plus lourdes qu'eux, mais se nourrissent régulièrement de petits gibiers, mulots et grenouilles. Le sanglier, encore très présent dans certaines régions d'Europe, est une autre proie de prédilection.

Le travail d'équipe, l'effort solidaire permettent à la meute de chasser des proies massives alors que le loup solitaire doit se rabattre sur le petit gibier, lièvre, rongeur ou oiseau, jusqu'à ce qu'il rallie une meute ou rencontre un autre loup solitaire de sexe opposé.

Il en va de la sécurité de la meute que les loups les plus forts, comme les bêtas, puissent consommer des quantiités de nourriture plus importantes que les loups de rangs inférieurs.
La position de la queue correspond au statur de l'animal au sein de la meute et sert égalemment à donner le signal du repas. Chaque rang a accès à une part bien spécifique de la carcasse, morceaux qui lui conféreront l'odeur due à sa place dans la hiérachie

Le loup enterre la nourriture en vue d'une consommation ultérieure. Un stockage qui s'opère à proximité d'un lac ou sur les berges d'une rivière, la viande bénéficiant ainsi d'une relative réfrigération.

Les loups bêta généralement les plus forts de la meute ont besoin d'entretenir leur forme parce que la sécurité du groupe dèpend d'eux, ils sont autorisés à se nourrir plus que les autres.

La pression de la mâchoire d'un loup est de 150 kg/cm2 d'où leur capacité à broyer et à arracher les membres d'une proie. A titre de comparaison il suffit d'une pression de 30 kg/cm2 pour broyer un os humain.

Le loup mange parfois de l'herbe ou d'autres végétaux, cet apport de fibres favorise sa digestion parce qu'ils consomment l'estomac de leur proie riche en herbe, les loups de rang inférieur ne connaissent aucune carence en fibres.
Ayant observé des loups mâcher branches et brindilles, les naturalistes en ont conclu que les animaux affûtaient ainsi leurs crocs avant la chasse, on pense aujourd'hui qu'il sagit simplement d'un brossage de dents en bonne et due forme après le repas.

Après le festin, la meute s'octroie un moment de détente, on joue on procède à des toilettes mutuelles, autant d'activités qui réaffirment les liens après la tension et le danger de la chasse.

La chasse peut éprouver les relations au sein de la meute, après l'effort et le repas les loups européens s'adonnent au jeu et à une séance de toilette activités qui permettent de rétablir les liens entre individus.

Le loup consomme autant de viande qu'il le peut en une seule fois entre 2 kg et 9 kg le prochain repas pouvant en effet être dans deux jours ou même deux semaines, après chaque festin, le repos favorisera la digestion.


LE loup a modifié ses habitudes et il préfére aujourd'hui chasser au crépuscule ou à l'aube afin d'éviter tout contact avec l'humain...
LE loup a modifié ses habitudes et il préfére aujourd'hui chasser au crépuscule ou à l'aube afin d'éviter tout contact avec l'humain...
LE loup a modifié ses habitudes et il préfére aujourd'hui chasser au crépuscule ou à l'aube afin d'éviter tout contact avec l'humain...
LE loup a modifié ses habitudes et il préfére aujourd'hui chasser au crépuscule ou à l'aube afin d'éviter tout contact avec l'humain...
LE loup a modifié ses habitudes et il préfére aujourd'hui chasser au crépuscule ou à l'aube afin d'éviter tout contact avec l'humain...



BONNE JOURNEE

LE loup a modifié ses habitudes et il préfére aujourd'hui chasser au crépuscule ou à l'aube afin d'éviter tout contact avec l'humain...
LE loup a modifié ses habitudes et il préfére aujourd'hui chasser au crépuscule ou à l'aube afin d'éviter tout contact avec l'humain...
LE loup a modifié ses habitudes et il préfére aujourd'hui chasser au crépuscule ou à l'aube afin d'éviter tout contact avec l'humain...